lundi 17 septembre 2018

Antoine de Maximy, parrain de Human Road Kangoo Tour !


Lors de la "Fiesta Flipo" qui a eu lieu à Pézenas, j'ai eu l'honneur et l'avantage de rencontrer Antoine de Maximy.

"Depuis 15 ans, Antoine de Maximy s'invite chez des étrangers partout dans le monde pour les besoins de son émission de voyage diffusée sur France 5, J'irai dormir chez vous. Tout au long des neuf saisons que compte le show, on l'a ainsi vu, seul avec ses deux caméras, explorer la planète et tenter de créer des liens avec les locaux afin chaque soir d'avoir un endroit où passer la nuit."

Mais qui est vraiment Antoine de Maximy ?

Biographie

"Issu d'une famille assez bohème avec deux parents artistes peintres soixante-huitards vivant à Lyon puis à Paris, Antoine de Maximy est l'aîné de quatre enfants1. Il redouble sa troisième et arrête ses études de seconde au lycée dont il se fait exclure, puis rejoint les rangs du cinéma des armées comme ingénieur du son pendant trois ans et y fait ses premiers pas dans la réalisation2.

De 1980 à 1983, il travaille comme grand reporter pour CBS News. Il est notamment envoyé à Beyrouth pendant la guerre civile, y réalisant un documentaire sur les Casques Bleus. Il couvre aussi la guerre Iran-Irak. Il y découvre son attrait pour l'aventure, le reportage de guerre, le voyage vers l'inconnu3.

Mais voyager dans un pays sans le visiter ne lui plaît pas. En 1983, il est engagé par une équipe de la Guilde européenne du raid pour réaliser le film de leur expédition en Amazonie4. Après cette expérience, il se dirige alors vers le journalisme scientifique et animalier où aventure, plaisir, culture et fascination sont mêlés, apprenant au fil des expéditions tous les métiers, cadreur, monteur, réalisateur. En 1994, en collaboration avec le réalisateur Jean-Yves Collet et l'aéronaute Dany Cleyet-Marrel, il invente la cinébulle, une montgolfière motorisée biplace de 1 400 ou 1 500 m3, spécialement conçue pour faire des prises de vue aériennes et adoptée par Nicolas Hulot5.

Réalisateur, présentateur et cameraman, il s'est rendu dans quatre-vingts pays en vingt ans de carrière. Spécialiste des voyages à l'étranger — actualités internationales, films animaliers et expéditions scientifiques — il a réalisé ou présenté une trentaine de documentaires, dont Animal Zone, Zone sauvage, Un radeau sur la forêt, Les nouveaux mondes et Emmenez-moi sur France 2 (coproduite avec le Guide du Routard), ainsi que Au-delà des dunes et J'irai dormir chez vous sur France 53.

C'est grâce à cette dernière émission qu'il obtient un véritable succès populaire. Doté d'un harnais portatif maintenant une caméra, il voyage seul dans divers pays et se fait héberger chez de parfaits inconnus parmi les autochtones. Généralement, les émissions se déroulent bien avec de belles rencontres et des gens hospitaliers mais Antoine de Maximy a aussi connu plusieurs moments critiques lors de ses reportages : en Bolivie où une fausse policière membre d'un gang tente de lui voler son matériel (la police et les passants interviennent mais de Maximy est contraint de quitter le pays car le gang le recherche), à Sainte-Lucie aux Caraïbes où une fusillade éclate non loin du café où il se trouve, à Inujjuaq au Québec où un Inuit drogué lui casse sa caméra, au Vanuatu où les habitants d'un village l'ont obligé à leur donner de l'argent pour l'héberger ou encore aux États-Unis lorsqu'il devient complètement ivre lors du Burning Man6.

En septembre 2016, Il rejoint l'équipe de chroniqueurs de l'émission La Cour des Grands, animée par Alessandra Sublet, sur Europe1.


Le 6 mars 2018, il participe à « La Veillée », événement où des personnes relatent leurs histoires extraordinaires sur scène devant un public. Il y narre sa jeunesse en tant que journaliste à Beyrouth en temps de guerre7."

Engagements
En 2012, à l'occasion de l'élection présidentielle française, il réalise une vidéo en faveur de l'espéranto : Si j'étais président8.

Vie privée
Dans ses reportages filmés de J'irai dormir chez vous, le téléspectateur vit au plus près d'Antoine de Maximy, préservant sa vie privée hors-caméras. Il descend d'une famille noble du Dauphiné, anoblie par « Lettres de relief » de décembre 16549. Il est le compagnon de Cécile depuis plusieurs années10.

Émissions présentées ou réalisées
Les nouveaux mondes (8 juillet 1999)
J'irai dormir chez vous
Zones sauvages 
2002 : Madagascar, l'odyssée des cimes
Un péquin à Pékin 
Pendant les Jeux olympiques d'été de 2008, il réalise Un péquin à Pékin, composé des petits épisodes tournés à Pékin et diffusés sur France 2.
J'irai faire le tour chez vous 
Pendant le Tour de France 2009, il réalise J'irai faire le tour chez vous, où il va à la rencontre des gens sur la route du tour. Composé de petits épisodes, ils sont diffusés sur France 2 dans L'après tour.
Givré à Vancouver 
Pendant les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver, il réalise Givré à Vancouver, où il visite avec sa caméra Vancouver sous toutes ses formes, allant à la rencontre autant des touristes que des Canadiens. Cette émission est diffusée tous les jours durant les JO dans l'émission Avancouver.

Filmographie
Réalisateur
1982 : Rencontre avec Chomo
1992 : Alexandra David-Néel : du Sikkim au Tibet interdit, réalisé avec Jeanne Mascolo de Filippis
1997 : Inlandsis, dans le secret des glaces
1998 : La Civilisation perdue du Rio La Venta
1998 : Voyage d'automne, la migration des cigognes
1999 : Neblina, montagnes des brumes, réalisé avec Henri Herré
2003 : Nyiragongo, un volcan dans la ville
2008 : J'irai dormir à Hollywood
2011 : J'irai dormir à Bollywood
2013 : J'irai dormir chez l'Homme qui brûle

Scénariste
2008 : J'irai dormir à Hollywood
2011 : J'irai dormir à Bollywood
2013 : J'irai dormir chez l'Homme qui brûle
Acteur
1991 : Août (Réalisateur : Henri Herré)
Figurant
2000 : Le signe du singe, épisode 2/3, Singe de feu (Réalisateur : Gérard Vienne)
Auteur
2008 : Avant d'aller dormir chez vous, éditions Florent Massot
2011 : J'irai dormir chez vous, Carnets d'un voyageur taquin, édition La Martiniere Styles

2015 : J'irai dormir chez vous : Tome 2, édition La Martiniere Styles

Auteur
2008 : Avant d'aller dormir chez vous, éditions Florent Massot
2011 : J'irai dormir chez vous, Carnets d'un voyageur taquin, édition La Martiniere Styles

2015 : J'irai dormir chez vous : Tome 2, édition La Martiniere Styles

Antoine s'est prêté de bonne grâce au jeu des questions.
Je lui ai demandé des détails techniques sur sa façon de filmer et je lui ai présenté mon invention le Human Road Kangoo Tour !
Ce fut un échange fort sympathique !

Jean-Louis Aguilar-Anton 
Kangooman

Sources : 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_de_Maximy
https://www.programme-tv.net/news/tv/209294-jirai-dormir-chez-vous-et-plus-si-affinites-les-revelations-coquines-dantoine-de-maximy-video/

mercredi 12 septembre 2018

Coaching : conditionnement et recyclage


De passage à Bagnères de Bigorre, (ça me rappelle le sketch  de Coluche de passage à Cajarc dans le schmilblick), je me suis rendu à une conférence sur le Coaching !


Enfin, le bonheur à portée de mains !

Deux coachs professionnels déroulent leur pelote sur scène, la mise en scène est rodée.
PowerPoint, musique, micros personnels, vêtements chic mais pas trop !

C'est le Coaching cognitivo-comportemental !
Ce n'est pas de l'accompagnement, ce n'est pas du soin. 
Des techniciens qui vous remettent sur les rails pour être toujours plus performants.


Vous voulez changer de vie, n'attendez plus passez au coaching !
Vous vous sentez barbouillé, emmêlé, le coach  vous apprend à tricoter votre vie.


Décryptage de la méthode :
Vous tourner en rond enfermé dans votre zone de confort ce qui vous rend malheureux, le coach va vous déconditionner pour vous reconditionner à votre nouvelle vie.
Cette méthode n'est pas sans rappeler notre ami Pavlov et le béhaviorisme. 

Apprenez à voler de vos propres ailes !

Le coaching cognitivo-comportemental participe à plein à recycler de l'humain pour alimenter la société de consommation.
Vous trouverez également le coach de vie, le coach sportif, le coach de développement personnel et même le coach art-thérapeute, qui dit mieux ?



Bien sur , il n'est plus question de transfert ni de thérapie !
Le coaching est basé sur l'avoir, il n'est jamais question de l'être au monde du sujet.

Jean-Louis Aguilar-Anton 
Art-thérapeute

dimanche 10 juin 2018

Au risque de la rencontre ...vivre ensemble !

Loin des réseaux virtuels, que l'on nomme "sociaux", mais qui sont plus (pour moi) sur le versant de la sociopathie que de la sociabilité, j'essaye d'atteindre votre part d'humanité !

J'en veux pour preuve cette anecdote, plusieurs "amis facebook" de Béziers m'ont contacté, j'ai répondu favorablement à leur demande d'amis.
Et, puisque nous habitons à Béziers, dans la même ville, je leur ai proposé d'aller boire un café ensemble sur les allées.

Ma proposition me parait honnête et sans ambiguïté.
Cependant, aucune personne n'a accepté de boire un café avec moi, au contraire, j'ai senti de la méfiance, une "amie fb" m'a répondu "quelle est votre demande ?"
Ce a quoi j'ai répondu "aucune, c'est seulement une rencontre entre deux êtres humains !" 

Nous entendons partout les théoriciens du vivre ensemble, nous donner des leçons pour vivre et nous développer ensemble. Nous voyons bien que dans la réalité du quotidien, c'est autre chose!

Jean-Louis Griguer (Psychiatre et phénoménologue), nous explique que l'événement précède la rencontre pour parvenir à l'instant T ici et maintenant dans le présent.
De cette rencontre nous ne savons pas de quoi elle sera faite, qu'il n'y pas de programmation de son contenu, qu'elle participe de l'aventure humaine, de l’indicible, de l’inénarrable...de tout ce qui fait la beauté de l'Humanité.


Ma Kangoo a des fourmis dans les jantes, je reprend la route pour une nouvelle tournée de l'Human Road Kangoo Tour (HRKT).

"J'irai vous rencontrer et dormir chez vous !" 

Le programme Human Road Kangoo Tour se propose de valoriser la rencontre, la communication interpersonnelle, la convivialité et l'amitié.

La règle du jeu : accueillir un étranger (moi) chez vous pendant un jour et une nuit !

Tournée "Saison 3" 2018:
Le 2 juillet chez Simona Boni à Toulouse
Le 3 juillet chez Catherine Mirande à St Emilion
Le 4 juillet chez Christine et JB à Bordeaux (Cap Ferret)
Le 5 juillet chez Sébastien Routier à Rochefort
Le 6 juillet chez Nicole Amade à Sauternes
Le 7 et 8 juillet chez Cathy et Christian à Langon
le 9 juillet chez Anita Rojas à Toulouse


Jean-Louis Aguilar-Anton / Kangooman

mercredi 6 juin 2018

CELUI QUI SAIT par Chantal RAJIC

Celui qui sait


J’ai trouvé ma place
Comme une grâce
A travers un miroir
En feuilletant des pages d’histoire.
Dans le chaos et les morceaux
Il faisait noir comme le soir.
Le chemin fut long
Avançant à reculons
Comme un artiste déploie ses dons.
A l’ombre de la réparation
à la lumière de la compréhension
Comme une révélation.

Lui, il savait peut-être…
Et s’il connaissait la réponse à sa question ?
Peut-être voulait-il l’entendre autrement
Que de sa voix intérieure.

C’est à présent sur une autre fréquence
Qu’il peut entendre la délivrance.
Car parfois le monde des ténèbres
Éclaire aussi le monde des vivants.

Assez de souffrance,
Assez de dépendance,
Assez de défense.

L’arbre généalogique
Dans sa logique
Nous indique que si l’on remonte à la création
Nous sommes tous frères dans l’univers du père,
Et issus de la même mère terre.
Mais alors pourquoi tant de guerres ?

Dans les carcasses de l’émotion
Nous vibrons à l’unisson
l’intention de réparation
rediffusant la création.

Chantal

lundi 4 juin 2018

Human Road Kangoo Tour Deluxe*


Le drapeau noir flotte sur la marmite !
Le HRKT saison 3 se prépare, pour cela j'ai investi dans l'équipement avec une nouvelle Kangoo climatisée !

"J'irai vous rencontrer et dormir chez vous !" 

Le programme Human Road Kangoo Tour se propose de valoriser la rencontre, la communication interpersonnelle, la convivialité.

La règle du jeu : accueillir un étranger (moi) chez vous pendant un jour et une nuit !

De prime abord, ça a l'air d'une galéjade mais c'est beaucoup plus profond.

A la rencontre de l'autre et à la rencontre de soi, sans exclusions et sans peur de l'étrangeté de l'étranger. Une manière de partager l'amitié, l'hospitalité, la convivialité d'un repas loin de la virtualité du web.

HUMAN ROAD KANGOO TOUR, c'est ma façon de lutter contre la peur de l'Autre, de l'étranger, du migrant.
Je suis un migrant moi-même, arrivé en France en 1962, j'ai connu l’opprobre, l'humiliation, la stigmatisation des français.

Je suis né pendant la Guerre d’Algérie, je suis un enfant né dans la guerre et un réfugié, et inconsciemment  je me suis intéressé  très tôt à la transmission du traumatisme transgénérationnel et à l’émergence du processus créateur post-traumatique dans la création.

Ma mère Dolorès Anton Lopez est né à Saragosse,  a vécu à Alicante, mon oncle son frère est de Tarragone. Ma mère a connu la guerre d’Espagne et la guerre d’Algérie.
Mon père François Aguilar Lopez né à Oran a connu la 2e guerre mondiale et à participer à la guerre d’Algérie dans la Police Nationale.

Ayant reçu le traumatisme de plusieurs guerres en héritage, je me suis interrogé tout au long de ma vie sur la transmission du  traumatisme des parents à l’enfant (André Green), puis comment  dans le temps post-traumatique entre en jeu le processus créateur dans la création pour venir réparer les objets d’amour.
Par le travail de réparation qu'évoque Mélanie Klein, je suis devenu tour à tour artiste, infirmier, art-thérapeute, professeur d'art-thérapie pour arriver à la dernière mue celle de kangooman !

Ce que nous dit, Jean-Louis Griguer, c'est que l’événement précède la rencontre, cette rencontre avec l'autre n'aura pas forcément lieu !

Aujourd'hui, je reprend la route inlassablement pour venir vous rencontrer, prendre le risque de la rencontre, transmettre et partager l'hospitalité et le vivre ensemble.


J'ai abandonné toute velléité nationaliste pour devenir citoyen du monde.
La terre ne nous appartient pas, nous n'en sommes que les locataires !
Jean-Louis Aguilar-Anton / Kangooman.

*en référence à la Compagnie Royale Deluxe

vendredi 1 juin 2018

croâ ou coâ ? par Chantal RAJIC

Le printemps incitant à la promenade et à la capture d'images, j'ai croisé hier une grenouille au Jardin des Plantes.
Par chance, j'ai croisé également un corbeau.
Il n'en fallait pas plus pour rapprocher ces deux animaux et de leur image en faire une histoire.


Une grenouille prenait son bain dans une mare envasée.
Maître corbeau quant à lui
semblait la dédaigner.
Elle attendait la célèbre réplique :
"t'as d'beaux yeux tu sais"
mais sa voix elle ne l’entendit pas.
Elle ne parlait pas le croâ
de la langue d'air,
elle ne savait dire que coâ
dans la langue d'eau.


Croadair et Coadeau
ne dialoguent pas en vers
mais partagent souvent un ver
à la table du festin.
Vous reprendrez bien un verre ?
mais un verre de matin,
un verre de vétiver.
Même si leur monde est à l'envers
ils n'y voient que du vert
pour espérer demain...  


Textes et images de Chantal RAJIC

jeudi 24 mai 2018

Jean-Louis Aguilar-Anton, profesor al Master de Arte terapia integrativa de l'Universitat de Girona !

Fue un camino muy largo para mi llegar hasta esta cita. Antes de todo quiero dar las gracias a Miguel Izuel Curria, presidente del Grefart de Barcelona y director del Master de Arte terapia integrativa de l'Universitat de Girona. Sin olvidar a Isabel Carpio Juan y Montse Cortes por su hospitalidad y humanidad.

"No hay camino, el camino se hace andando ! Antonio Machado"

Muchos antes de mi, hicieron este camino iniciatico.
Federico Garcia Lorca, Albert Camus lo hicieron antes de acabar con un encuentro brutal con la muerte ! Pero, no conosco otro camino, es le camino de la reparacion y de la revelacion de si mismo.

Yo, nací durante la guerra de Argelia en Oran, soy un niño nacido en la guerra y un refugiado, y inconscientemente me interesaba muy temprano la transmisión del trauma transgeneracional y la aparición del proceso creativo en la creación en el tiempo post-traumatico.

La huida de Argelia, 19 mars 1962 !

Mi madre, Dolorès Antón Gómez nació en Zaragoza, y despues ha vivido en Alicante, mi tío hermano es de Tarragona, precisamente de Valls. Mi madre ha conocido dos guerras, la guerra de España y la guerra de Argelia.

Mi padre François Aguilar Lopez, nacido en Orán  ha conocido la 2ª Guerra Mundial y participo en la guerra de Argelia en la policía nacional francesa !

He recibido como herencia este trauma de mis padres, pensé toda mi vida en la transmisión del trauma de los padres al niño, y cómo en el tiempo postraumático entra en juego el proceso creador de creación para venir reparar y arreglar los objetos de amor.

Con Miguel IZUEL CURRIA actuando al Master de Arte terapia integrativa !

El viernes 18 de mayo, di mi curso sobre " La clínica como proposito a un dispositivo arte-terapéutico. Para un justo equilibrio entre arte y terapia."

Y el sabado 19 de mayo, fueron 3 talleres, pintura, taller de mediacion corporal y collage.

He empesado de fotografo, y despues de enfermero, pintor, arte terapeuta para llegar de profesor de arte-terapia...
Mi padre me preguntaba a menudo porque lo hacia, y yo no tenia ninguna respuesta !

En el taller de arte terapia del hospital psiquiatrico de Béziers durante 20 años !

Hoy, puedo responder a mi padre que ha muerto, que lo hago para una unica cosa : la reparacion !

Juan-Luis Aguilar-Anton / Arte terapeuta